1. Home
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. La recherche ça avance...

Ma bande dessinée

La recherche ça avance !

Episode 33 : Le congrès scientifique

L'article du mois

Les facteurs de risque de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie qui touche le cerveau. Il existe des conditions ou habitudes de vie qui peuvent favoriser le développement de la maladie d’Alzheimer et d’autres maladies du cerveau. Si toutes ces conditions sont réunies, le risque de développer une maladie du cerveau comme la maladie d’Alzheimer est plus important. Heureusement, si on prend de bonnes habitudes on peut réduire ce risque. 

On appelle ces conditions des facteurs de risque. Si on réduit tous ces facteurs, on a donc moins de risque de développer la maladie d’Alzheimer ou une autre maladie du cerveau. Parmi ces facteurs, en voici 5 qui peuvent augmenter le risque. : 

  • L’hypertension artérielle : C’est quand la pression dans les tuyaux qui transportent le sang augmente. L’hypertension artérielle se développe souvent avec l’âge. Quand cela arrive, il faut bien la prendre en charge.
  • Le diabète : Le diabète est une maladie qui se caractérise par un excès de sucre dans le sang . En traitant correctement cette maladie, on diminue le risque de développer la maladie d’Alzheimer.
  • Fumer : quand on fume, on a plus de risque de développer une maladie du cerveau en vieillissant.
  • L’obésité : Il faut faire attention à ce que l’on mange tout au long de sa vie car l’obésité est un facteur qui peut favoriser une maladie du cerveau comme la maladie d’Alzheimer.
  • La sédentarité : c’est le fait de ne pas bouger assez. Il faut avoir une activité physique régulière pour garder son cerveau en bonne santé !
Mes actualités AlzJunior
cloud_1

La question du mois

Bonjour Iris,

Il existe plusieurs façons d’aider les chercheurs quand on a la maladie d’Alzheimer. Voici ce que ton papi peut faire s’il veut se rendre utile : 

  • Intégrer le Comité de Patients de la Fondation Vaincre Alzheimer. Ce Comité relit et corrige les documents écrits par les chercheurs qui veulent commencer un essai clinique. Un essai clinique permet de tester un nouveau médicament ou traitement avant qu’il ne soit possible de l’utiliser. Cela permet de vérifier l’efficacité du traitement et s’il n’a pas d’effets négatifs sur les malades.
  • Participer à un essai clinique. En participant à un essai clinique, ton papi aidera les chercheurs à savoir si les nouveaux traitements qu’ils ont trouvés sont efficaces chez les malades.
  • Faire un don à une association ou à une fondation comme la Fondation Vaincre Alzheimer. En faisant un don, ton papi permet aux associations et fondations de financer les projets des chercheurs qui tentent de comprendre comment la maladie fonctionne. Par ailleurs, les dons permettent aussi aux scientifiques de chercher des traitements efficaces contre les maladies du cerveau.

Merci pour ta question et à très bientôt !

Toute l’équipe d’AlzJunior

cloud_1