1. Accueil
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Les nouvelles Actualités AlzJunior

Alzheimer : un traitement pour Noël

Ma bande dessinée

Épisode n°17 : Un nouveau traitement

L'article du mois

Les essais cliniques

Un essai clinique c’est lorsqu’on teste un candidat-médicament sur les patients. Un candidat-médicament est une molécule développée par les chercheurs qui pourrait devenir un médicament pour ralentir, soigner ou même guérir la maladie d’Alzheimer par exemple.

Pour valider si une molécule est vraiment efficace, elle doit passer plusieurs  étapes. En effet, avant de pouvoir commercialiser le traitement, les médecins doivent vérifier si elle est sans danger et vraiment efficace chez l’Homme. Pour cela, les scientifiques utilisent ce qu’on appelle des “cohortes” qui sont des groupes de personnes malades qui vont, pour certaines, tester le candidat-médicament. Les cohortes sont divisées en deux groupes pour les essais cliniques, une partie du groupe va tester la vraie molécule et l’autre partie testera une “fausse” molécule qui n’aura pas d’effet. Personne ne sait s’il a le vrai candidat-médicament ou pas.

Les médecins comparent ensuite l’évolution de la maladie chez les personnes qui ont vraiment pris le candidat-médicament et les autres afin d’évaluer s’il est vraiment efficace et s’il n’a pas trop effets indésirables. Il est important de noter que les essais cliniques sont longs, car il faut s’assurer d’avoir des résultats solides.

Mes actualités AlzJunior

La question du mois

Effectivement, les médias en ont parlé. Il existe un nouveau candidat-médicament qui ralentirait l’évolution de la maladie d’Alzheimer.

Il n’est pas encore commercialisé et c’est normal. En effet, lorsqu’un candidat-médicament montre de bons résultats en essais cliniques, il faut demander aux autorités de santé la permission de pouvoir le vendre.

Les autorités de santé vont évaluer si la molécule est sans danger et si elle est assez efficace pour être vendue. Les autorités de santé sont différentes dans chaque pays, il faut donc demander la permission de vendre le candidat-médicament dans chaque pays. Les autorités de santé sont libres de refuser la vente de certaines molécules.

C’est donc normal que ta mamie ne puisse pas encore prendre ce traitement.

Merci pour ta question et à très bientôt !

Toute l’équipe d’AlzJunior

cloud_1